Parole de PropriHappys
Vincent C.  >   Propriétaire d’un appartement (06)

Nous cherchions depuis longtemps le moyen de couvrir les charges qui ne cessent d’augmenter mais nous ne pouvions pas nous occuper à distance des locations. Nous allons continuer à en profiter quand nous le souhaitons tout en bénéficiant d’un bon complément de revenus locatifs sans avoir à gérer quoi que ce soit.

Sylvie B.    >    Propriétaire d’une résidence secondaire (74)

Entretenir notre maison de famille depuis quatre générations devenait un fardeau. Lorsque mon frère a proposé cette solution de location, j’étais d’abord sceptique. En y réfléchissant, on a simplement eu l’idée de condamner l’accès, pour les locataires, à un grand placard dans lequel nous entreposons les documents personnels et les objets auxquels nous sommes particulièrement attachés. Et puis, c’est vrai qu’avoir des locataires récurrents, c’est rassurant. Finalement, chacun y trouve son compte.

Sophie T.   >   Propriétaire d’un monospace (33)

On utilisait de moins en moins notre deuxième voiture. Mais je ne souhaitais pas la vendre car elle nous dépanne bien parfois. L’idée qu’elle puisse servir ponctuellement à d’autres quand je n’en ai pas besoin me séduisait mais je n’avais vraiment pas le temps de m’occuper des locations. Le service de gestion des locations, ça change tout. Avec ce que notre voiture nous rapportera, nous pourrons nous accorder plus de petits plaisirs.

Bruno L.     >   Propriétaire d’un voilier (56)

Naviguer, c'est ma passion depuis une vingtaine d’années. Malheureusement, je n’ai pas le temps de m’y consacrer aussi souvent que je le souhaiterais. Mon bateau a aussi commencé à me coûter très cher en entretien. J’ai envisagé de le vendre mais sans parvenir à m’y résoudre vraiment. Pour moi, la location entre particuliers proposée ici, c’est vraiment le contrat gagnant-gagnant entre passionnés.

Le GR 20 : un chemin mythique pour randonneurs aguerris > Escapade en Corse

Région : FR- Corse
Activité(s) : Intense / Sport
Commune(s) : De Calenzana à Conca
Environnement : Montagne

Le GR20 est considéré comme l'un des plus beaux treks et GR du monde. C'est l'un des sentiers les plus recherchés des amateurs de « Grandes Randonnées ».

 

Son itinéraire -de Calenzana à Conca- permet aux randonneurs aguerris de traverser la Corse par la haute chaîne de montagnes et les anciens lieux d’estives des bergers sur près de 200 kilomètres. Pour faire l'intégralité de l'itinéraire du trek, il faut compter en moyenne 7 heures de marche/jour durant...15 jours. L'effort est amplement récompensé par la succession de paysages à couper le souffle qui jalonnent le parcours.

 

Ce trek se conçoit comme une randonnée de montagne qui nécessite un bon équipement, une bonne condition physique et des aptitudes à la marche en terrains accidentés. L'été, il est par ailleurs vivement recommandé de consulter la météo pour éviter les orages qui peuvent être violents et de réserver à l'avance son lit en refuge à moins de préférer le bivouac.

 

J’y vais

Maison d’information du Parc naturel régional de Corse

2 rue Major Lambroschini BP 417 20184 Ajaccio CEDEX 1

04 95 50 59 04 / 04 95 51 79 00 

www.gr-infos.com/

www.parc-corse.org/

 

Météo en montagne

08 99 71 02 20

www.meteofrance.com  

 


 

On a testé pour vous

par J&J de Partageco-août 2014

 

"Nous avions déjà effectué quelques superbes étapes de ce parcours hors normes lors de précédents séjours dans l'île (entre Vergio et Vizzavona). Cette année, nous nous « attaquons » un peu plus sérieusement mais modestement au mythique GR20. C’est décidé : nous ne ferons que les trois premières étapes du nord vers le sud (pfff...les p’tits joueurs) et nous réservons un bonus sportif le quatrième jour (ah tout de même !).


Après s’être assurés d’une belle fenêtre météo, l’heure est à la préparation des sacs : gourdes, tente et matelas gonflables spécifiques pour la randonnée (pour être sûrs d’avoir un toit ;-) ), sacs de couchage, coupes vent, couvertures de survie, vêtements chauds, de bonnes chaussures de randonnées sans oublier de bonnes tongs pour l’après-marche ainsi que les vivres pour les petits déjeuners et les déjeuners (essentiellement des fruits secs, barres céréalées, compotes, du pain et du pâté de sanglier car nous dînerons en refuge : oui, on n’se refuse rien). Bref, tout y est.

Arrivée devant le refuge de Calenzana la veille du départ à 20h avec le bus pris à Calvi (passez un coup de fil pour avoir des informations fiables, c’est plus sûr : 04 95 65 11 35 ). Les affiches omniprésentes d’une personne récemment disparue sur le GR20 rappellent combien il faut être humble lorsqu’on se lance dans cette aventure. Nous savons qu’une vigilance de tous les instants s’impose. Allez !  Il faut maintenant se coltiner le plantage de tente en quatrième vitesse avant d’aller déguster une bonne pizza au coucher du soleil. Sur la place du village, un groupe de polyphonies corses anime la soirée. A 22h15, nous voilà glissés dans nos sacs de couchage. 1h : tient, les chanteurs donnent encore de la voix...  


6h45: après avoir replié la tente et avalé un petit déjeuner pour prendre des forces, notre duo est fin prêt. On déambule chargés comme des mules dans les ruelles endormies de Calenzana. Sur les hauteurs de ce joli village, nous effectuons déjà nos premiers pas sur le sentier au célèbre balisage rouge et blanc. La première partie de l’étape ne présente pas de difficultés particulières. Tant mieux, il faut s’habituer au poids des sacs. La vue sur la baie de Calvi fait oublier ce « léger » désagrément. Après 2h de marche, petit passage délicat avec une montée plus raide et...des chaînes. Première étape bouclée en 5h30 et 20 minutes de pause. Bivouac à proximité du refuge d'Ortu di u piobbu. On s’empresse de réserver le dîner. Une pause s'impose. Après la douche...rafraîchissante, sieste, lecture, contemplation sont au programme. Les ânes et chevaux des gardiens du refuge animent les lieux. 18h30: c’est pas trop tôt, on déguste -que dis-je on dévore- le menu au refuge. Les lentilles au figatellu font un tabac. Puis nous profitons du coucher du soleil et ne tardons pas à nous glisser dans la tente.


Pour la deuxième étape, nous sommes d’attaque dès 6h15. Direction la source où on remplit consciencieusement les 2 litres de la poche d’eau et les 2,5 litres répartis dans les gourdes (mieux vaut trop que pas assez). Encore des paysages grandioses au programme. 5h de marche de mémoire au total, la dernière heure étant la plus pénible car il s’agit d’une interminable descente dans un terrain accidenté avant d’arriver au refuge de Carozzu. A 15min. d’ici, il est possible de se baigner mais nous préférons rester à proximité, lire, boire une Pietra (une des bières corses) et admirer un magnifique coucher de soleil (et de deux). Le dîner est servi. Menu plus classique que la veille avec pour plat principal des pates à la sauce tomate. A table, c’est aussi l’occasion d’échanger son ressenti avec les autres randonneurs. L’ambiance est bonne mais nous ne tardons pas car un deuxième service est prévu.


La troisième étape démarre par un petit challenge : la traversée de la passerelle suspendue de Spasimata. Concentration maximum pour poser le pied où il faut et éviter de faire le grand plongeon. Viennent quelques passages avec des chaînes et une montée sportive dans un magnifique perrier (une zone d’éboulis). Un dernier court passage qui peut en effrayer plus d’un surtout lorsqu’on a le vertige puis on amorce la descente vers le refuge d’Asco que l’on atteint au bout de 4h de marche. Nous bivouaquons sous les pins à proximité du refuge. Après la douche chaude (pas glop) et le pique-nique, direction la rivière pour la détente (glop) : sur le chemin du Monte Cinto, remontez le long de la rivière que vous atteindrez en un quart d’heure de marche. Un petit lac aux eaux cristallines vous permettra de prendre un bain rafraichissant. Les guiboles qui n’ont pas chômé ces derniers jours apprécient. Sieste et lecture sous de magnifiques pins lariccios.


Le quatrième jour, nous quittons le GR20 aux aurores pour effectuer l'ascension du plus haut sommet de la Corse: le Monte Cinto qui culmine à 2706m. Du Haut-Asco à Calacuccia, c’est une randonnée technique de 9h (dont 5h d’ascension) avec un fort dénivelé qui nous attend : 1306m à grimper et...1706m à descendre. Au programme de ce sentier balisé en orange (ou parfois simplement cairné - amas artificiels de pierres- pour la descente à Calacuccia) : perriers, éboulis, paysages lunaires et, au sommet, une vue à 360° sur l’île. Ca vaut bien 2 étapes du GR20 (si, si).


On en a assez dit. Enfin presque...Côté budget, il faut compter pour le GR20 environ 13€/pers./nuit en refuge et 6-7€/pers./nuit pour le bivouac si on a sa propre tente contre 11€/pers./nuit si vous en réservez une sur place. Les menus pour les dîners sont proposés entre 15 et 20€, les assiettes déjeuners 12€ et les petits déjeuners entre 8 et 10€. Quant à nous, il ne nous manque plus que 15 jours de congés (ou un peu moins si nous avons la force de doubler certaines étapes) pour le faire en entier;-) " 

 


 Bon plan


> Ne manquez pas également nos articles sur les randonnées dans toute l'île & sur les sentiers en Balagne

RECOMMANDATIONS ET COMMENTAIRES

Jacques a écrit le 12/06/15 :
Merci pour les bons plans. Je me suis complètement retrouvé dans le récit de votre (courte ;-)) expérience du GR20. J'ai pu le faire en 2003. J'espère pouvoir le retenter l'année prochaine. Prudence, prudence et encore prudence à toutes celles et ceux qui se lancent dans l'aventure. La tragédie de cette semaine nous prouve une nouvelle fois, qu'en montagne, tout peut très vite basculer.

POUR COMMENTER,
REMPLISSEZ LES CHAMPS SUIVANTS

VOTRE AVIS

NOTEZ CET ARTICLE*

* champs obligatoires

Découvrir les biens à louer dans la région

VOUS POURRIEZ EN PROFITER

  • Studio en Corse idéalement situé pour (re)découvrir toute l'Île de Beauté (Corte) addtowishlist
    Corte
    FR - 20
    Montagne
    Corse/Studio/2pers...
    à partir de
    50 €
  • Studio à Corte au centre de la Corse : à la découverte de l'Île de beauté authentique addtowishlist
    Corte
    FR - 20
    Campagne
    Studio 2 pers.
    à partir de
    56 €
  • Villa & Spa pour 4 personnes à Porto-Vecchio : Votre nouveau cocon pour vous ressourcer en Corse addtowishlist
    Porto-Vecchio
    FR - 20
    Mer
    Corse/Villa&Spa/4p...
    à partir de
    80 €
  • Mini-villa pour 4 personnes à Porto-Vecchio : vacances relaxantes en Corse addtowishlist
    Porto-Vecchio
    FR - 20
    Campagne
    Mini-villa 4 pers.
    à partir de
    80 €
  • Eco Villa pour 4 personnes entre mer et montagne à Porto-Vecchio (Corse) addtowishlist
    Porto-Vecchio
    FR - 20
    Montagne
    Corse/EcoVilla/4pe...
    à partir de
    80 €
Découvrir toutes les escapades

LES PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

 
 
Rejoignez le
Club Partageco
  • Profitez à votre guise de résidences secondaires et de véhicules en réduisant votre budget vacances & week-ends : jusqu'à 20% d’économies grâce à votre MultiPass 
  • Planifiez toutes vos escapades en quelques clics
  • Avantages réservés aux membres (services de conciergerie...)
En savoir plus

 

VOUS POURRIEZ AIMER